Ça peut pas rater!

C'est quoi le pitch? Marie vient de se faire larguer, après des années de vie commune. C'est décidé, elle ne fera plus confiance aux hommes. Elle ne croit plus vraiment en l'amour. Abattue, mais pas vaincue, elle reprend peu à peu confiance dans sa vie professionnelle, puis dans sa vie privée. Avec sa collègue et meilleure amie, la vie est loin d'être triste !

Mon avis : Je crois que si je devais faire un classement des auteurs qui font du bien, Gilles Legardinier figurerait dans le top 3, voire probablement numéro 1. A prescrire contre la morosité d'emblée ! Ces romans légers sont à déguster savoureusement et sans modération ! J'avoue que je les ai quasiment tous lus, il va falloir que je prenne mon mal en patience, ou que je débusque un autre écrivain aussi soucieux des rapports humains et du bien que ça peut apporter. Marie, au début du roman, est au fond du trou : elle pense au suicide. Et puis, très vite, elle reprend le dessus. Elle est aux RH d'une entreprise de matelas qui va mal, mais l'ambiance entre collègues est plutôt bonne. C'est avec la direction que ça se corse. Et puis, il y a ce mystérieux inconnu qui lui écrit des lettres... alors là, comme n'importe quelle femme, elle mène son enquête et n'écarte aucun suspect. Par bien des traits, Marie nous ressemble à toutes. Elle a du mal à se caser, à faire confiance. Tout ce qu'elle veut, c'est un peu de bonheur, un rayon de soleil qui donnera du sens à son existence. Et qui sait? Peut-être est-il tout près d'elle depuis un moment!

Gilles Legardinier est épatant : arriver à se glisser dans la tête d'une femme et si bien retranscrire tout ce qui peut lui passer par la tête (et croyez-moi, on s'en fait, des montagnes de films!) ... ! Soit il comprend très bien les femmes, soit c'est une espèce de Mel Gibson dans "Ce que veulent les femmes" !

Lisez-le, ça ira mieux après. Vous vous direz qu'il faut prendre la vie du bon côté, et que les choses viendront en leur temps, il est inutile de tout précipiter!

  • ça peut pas rater, Gilles Legardinier, Fleuve éditions .
Retour à l'accueil