Créer des services innovants

De quoi ça parle ? D'innovation, de la mise en place d'un projet à partir de ses idées, de marketing des services, bref, de l'évolution constante du métier de bibliothécaire, en tenant compte du public et des nouvelles technologies.

Mon avis : Qu'est-ce que l'innovation? Aaah... Proposer une nouveauté, quelque chose de jamais vu, revoir son mode d'organisation et de fonctionnement afin d'optimiser son temps de travail. En ça, le métier de bibliothécaire est fabuleux, car les codes avec lesquels on exerce son métier sont modifiables au quotidien. J'exerce depuis 3 ans et demi dans une médiathèque desservant une commune de près de 4500 habitants, et les missions et tâches qui me sont conférées n'ont cessé d'évoluer. J'ai assisté et contribué à une mise en réseau (ce qui implique un changement de SIGB, des formations, et beaucoup de réunions de concertation), il a fallu que je m'approprie le fonctionnement de nouveaux outils (tablettes, jeux vidéo), et surtout, que j'endosse la casquette d'animatrice dans le cadre du Temps Aménagé Périscolaire (un vaste chantier, éreintant mais qui m'apporte énormément sur un plan humain). C'est ça, être bibliothécaire aujourd'hui : acheteur, veilleur, déménageur, bref, quelqu'un de polyvalent et ouvert d'esprit. Le côté social est primordial : on est à l'écoute des usagers, de leurs demandes plus ou moins en rapport avec les documents que nous pouvons leur proposer. Un rapport de confiance s'établit entre le professionnel et l'usager. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour adapter les services en fonction de ses attentes?

Voilà où je voulais en venir : ce livre a pour but d'expliquer à quel point il est important de considérer l'usager au centre de tout : c'est lui qui déterminera nos acquisitions, nos animations, nos services. Mais nous devons aussi le surprendre : par exemple, depuis le début de l'année, nous proposons des ateliers de couture dans la médiathèque où je travaille. Une association a été créée quelques mois auparavant et nous avons saisi la balle au bond afin de proposer une activité qui est dans l'air du temps et qui touche tous les publics. Certaines personnes se sont demandées pourquoi de la couture dans une médiathèque? A nous de rôder notre réponse en conséquence: parce que ça permet de créer du lien social, des échanges entre personnes de différents horizons qui ne se connaissent pas, d'instaurer un climat de convivialité dans un troisième lieu neutre où l'on a envie de passer du temps parce qu'on s'y sent bien, de proposer des documents en lien avec cette thématique... Les réponses sont multiples, mais le succès ne s'est pas fait attendre : tous nos ateliers ont affiché complet. Voici un exemple concret d'innovation : nous sommes parties d'une idée, nous avons fait des brainstorming afin de développer cette idée, nous avons construit un projet avec des partenaires locaux... Mais notre mission est réussie.

Dans ce livre, vous trouverez beaucoup d'idées à mettre en place, et l'importance de la communication. Le but étant de casser l'image institutionnelle de la bibliothèque, temple de la culture où le silence serait roi. Comme dans les Idea Store londoniens.

Innover, c'est prendre des risques, oser, quitte à se ramasser, soyons francs. Mais c'est un défi motivant à relever : le doute sera omniprésent, il y aura des succès et des échecs,l'important étant de tirer des leçons de tout cela pour s'améliorer.

J'aime cette nouvelle vision du métier : ça demande du travail et beaucoup d'imagination, mais j'aime ce que je fais et il m'en faudrait beaucoup pour me démoraliser complètement. Alors, ce livre est destiné aux gens du métier, évidemment, mais aussi à tous ceux et toutes celles qui souhaitent devenir bibliothécaires. C'est un métier que l'on exerce par passion, pas pour l'argent (ne croyez pas qu'un fonctionnaire gagne bien sa vie et que vous serez à l'abri du besoin). Cela implique beaucoup d'investissement et du dévouement (perso, j'en suis à un point assez extrême, donc réfléchissez bien avant de vous engager, on vous en demandera beaucoup sans que cela soit forcément rentable pour vous),

Mais quand vous avez des retours de parents satisfaits que leurs enfants aient appris et découverts quelque chose, quand vous voyez les sourires de ces mêmes enfants et que vous recueillez leurs témoignages ravis parce que "la médiathèque, c'est trop bien", rien que ça, venant d'une personne, ça égaie votre journée. Je me dis que j'ai été utile, et que ça en valait la peine. Et ça, ça vaut tout l'or du monde.

  • Créer des services innovants - stratégies et répertoire d'actions pour les bibliothèques, sous la direction de Marie-Christine Jacquinet, éditions Presses de l'Enssib, collection La boîte à outils.
Retour à l'accueil