Quelqu'un pour qui trembler

C'est quoi le pitch? Thomas, médecin qui a quitté la France depuis de longues années pour se consacrer à des missions humanitaires, apprend qu'il est père d'une jeune femme de vingt ans. Cela le conduit à rentrer, pour découvrir et apprendre à connaître sa fille qu'il n'a pas vu grandir.

Mon avis : Ma critique ne peut qu'être positive, il s'agit de Gilles Legardinier, et vous l'aurez compris si vous remontez le fil chronologique de ce blog, j'adore cet auteur qui sait si bien dépeindre ce que ses personnages ressentent, le tout avec un ton léger auquel on ne peut qu'adhérer au bout de quelques pages. Thomas est peut-être l'un des personnages dont il se sent le plus proche, étant donné qu'il s'agit d'un homme, mais on accroche à cet homme qui pourrait sembler peu sociable au premier abord. Comme mon résumé est très sommaire, vous vous dites peut-être qu'il s'agit d'un homme sans scrupules qui a abandonné son enfant. Il n'en est rien. Il a pris la décision de se rendre utile en se rendant là où la population avait besoin de soin médicaux. Il a choisi son mode de vie, sans savoir que la petite amie qu'il avait à l'époque portait son enfant. Elle-même n'a pas cherché à reprendre contact avec lui.

Alors, quand il décide de rentrer pour connaître sa fille, on attend le moment où la rencontre va se produire, comment cette jeune femme qui souhaite devenir infirmière va réagir en apprenant la vérité. Est-ce que Thomas veut bouleverser son quotidien, en débarquant brutalement dans sa vie, à l'heure où sa fille est confrontée aux mêmes choix que lui, à savoir partir faire de l'humanitaire ou bien vivre avec son petit ami?

Le choix,la prise de décisions, c'est ça, la trame de ce roman. On se dit "et si j'avais fait ça, où en serais-je aujourd'hui? ". Un roman qui résonne en moi, forcément. Combien de fois me suis-je dis que si j'avais dit oui, ou non, ma situation serait tout autre, que si telle personne n'était pas brutalement partie, je serais quelqu'un d'autre? Et prendre une décision quand on a quelqu'un pour qui trembler est encore plus ardu. IL ne s'agit plus seulement de notre petite personne, il faut tenir compte de son enfant et des responsabilités que cela engendre. Quand on devient parent, notre vision du monde diffère, on doit cesser de ne penser qu'à soi car quelqu'un dépend de nous, quelqu'un pour qui on sera toujours inquiet. Je ne suis pas maman, mais je peux aisément comprendre les bouleversements que cela peut provoquer. Pour Thomas, c'est l'heure d'une grosse remise en question. Si vous aussi vous voulez faire un point sur votre vie, c'est le moment avec ce roman teinté d'humour qui montre que, oui, le temps passe, mais qu'il faut faire avec, et cesser d'avoir des regrets sur ce qu'on aurait dû faire et qu'on n'a pas pu ou voulu faire.

  • Quelqu'un pour qui trembler, Gilles Legardinier, éditions Fleuve Noir.
Retour à l'accueil