Brooklyn Nine-Nine

C'est quoi le pitch ? Plongée dans le quotidien d'un commissariat de police à New York. Un nouveau capitaine arrive aux commandes, Ray Holt, noir et gay, qui s'est battu des années pour monter en grade. Ses détectives seront-ils à la hauteur de ses attentes?

3 raisons de regarder cette série :

Pour le casting ébouriffant. Tous les personnages ont leur propre personnalité, ils sont tous drôles et attachants. Le plus charismatique est sans nul doute Jake Peralta, joué par Andy Samberg. Sexy et en même temps très énervant (un vrai moulin à paroles), c'est le petit rigolo de la bande, qui tente de dérider le capitaine. Jake a grandi dans ce quartier et ne se voit nulle part ailleurs. Il estime être le meilleur et compte bien le prouver. Il est en concurrence avec Amy Santiago, jeune carriériste prête à tout pour grimper les échelons. Charles est le malchanceux de la bande, à fond derrière son meilleur pote Jake, au point parfois de s'effacer pour que son ami récolte tous les lauriers. Rosa est la flippante du groupe ; ses sourires valent de l'or, on la voit davantage la mine renfrognée, tout doit filer droit avec elle, car ses accès de colère sont soudains et effrayants (dès que l'ordinateur ne fonctionne plus, elle s'acharne violemment dessus). Leur supérieur est le sergent baraqué Terry Jeffries, papa poule de jumelles hypersensible dès qu'on lui parle de ses petites. Et donc, toute cette équipe est pilotée par Ray Holt, le capitaine, stoïque au point de se demander si ce n'est pas une espèce de cyborg. Et j'allais oublier la secrétaire Gina, la plus déjantée (et un cas fascinant pour les psys tellement elle semble dérangée) mais non dénuée d'intelligence. Sans oublier quelques guests tels Adam Sandler, Eva Longoria ou Kyra Sedgwick.

Pour le brin de légèreté et un vent d'humour. Vous pensez que Brooklyn Nine-Nine n'est qu'une énième série policière dans la veine des Experts & Co? Vous vous trompez ! L'accent n'est pas porté sur les affaires que les détectives ont à résoudre, elles sont secondaires. Non, ce sont les relations entre les personnages, l'interaction de tout ce petit monde, comme une petite famille où régnerait beaucoup de bonne humeur, parfois des petites tensions et si affinités, des liens plus intimes. On vit, on rit avec eux. Cette série est une soupape idéale pour libérer les tensions (en cas de stress au travail par exemple) et passer un bon moment. C'est bon enfant, ça ne vole pas toujours très haut, mais qu'est-ce que ça fait du bien!

Un programme court et efficace. Les épisodes durent 20 minutes, et il faut en compter plus de vingt par saisons. Les voir dans l'ordre me semble primordial, car parfois les épisodes se suivent ou font référence à des événements passés. La saison 4 vient de débuter aux Etats-Unis. Alors, ENJOY !

  • Brooklyn Nine-nine. Série Créée par Dan Goor et Michael Schur. Avec Andy Samberg, Melissa Fumero, Joe Li Truglio, Stephanie Beatriz, Andre Braugher, Terry Crews, Chelsea Peretti...
Retour à l'accueil