C'est quoi le pitch? Ben se fait engager auprès d'un jeune handicapé, Trevor, à qui il doit prodiguer des soins, faire la toilette et tenir compagnie. Depuis le terrible accident qui a fait voler sa famille en éclats, il refuse de divorcer et s'efforce de continuer à vivre. Un road trip semble être un bon moyen de partir quelques temps : le père de Trevor a eu un accident, et même si tous deux n'ont jamais été particulièrement proches, Trevor choisit de lui rendre visite. Un chemin parcouru de rencontres et de dépassement de soi. 

Parce qu'on a tous besoin des autres ; un roman altruiste. Le titre est un peu surprenant : à première vue, on pourrait penser qu'il s'agit d'un manuel destiné aux aides à domicile, une sorte de guide. Ce pourrait être le cas, ça y ressemble, du moins au début. On se rend compte que c'est plus compliqué, que Ben fait ce métier pour des raisons qui lui sont propres : il veut avant tout se rendre utile, servir son prochain. Entre Trevor et lui, le contact passe tout de suite. Ben fait tout ce qu'il lui demande, et s'engage même à faire ce voyage jusqu'à Salt Lake City. J'adore ces romans, car même s'ils sont plein de bons sentiments, ils nous renvoient à ce que nous devrions tous être :des altruistes, au-delà de simples individus. Penser à l'autre, avant de penser à soi, être moins égoïste, ou égocentrique. C'est difficile à mettre en oeuvre, mais si chacun fait un petit effort, on peut y arriver tous ensemble. Après, faire le métier de Ben, non, clairement pas. Mais, à notre façon, en fonction de nos capacités, nous pouvons rendre service à l'autre : par exemple, ramener en voiture quelqu'un chez lui parce qu'il est venu à pied et qu'il pleut des trombes...

Parce que même lorsqu'on a tout perdu, il faut continuer à vivre. Ben a été fauché par la cruauté de la vie. Il a perdu ses enfants, sa femme demande le divorce, il n'a plus un sou en poche, que lui reste-t-il? Il a encore des amis sur qui compter, et ce boulot, qui lui donne une bonne raison de se lever chaque matin. Nous ne ferions pas forcément comme lui, chacun réagit différemment quand il n'a plus rien. 

Parce que vous en tirerez peut-être quelques leçons de vie. Le ton est toujours juste, jamais larmoyant, le drame est mentionné à brûle-pourpoint, avec pudeur. Et puis, il y a tous ces autres personnages autour de Ben : Dot, la jeune fugueuse en conflit avec son père, Peaches, la jeune femme enceinte jusqu'au cou d'un beau parleur suspect... Les romans road trip, tout comme les films, sont toujours de bons moments, où le protagoniste principal rencontre une brochette de personnages aussi singuliers les uns que les autres. Et c'est à leur contact qu'il va enfin grandir. 

  • Les fondamentaux de l'aide à la personne revus et corrigés, Jonathan Evison, éditions Monsieur Toussaint Louverture. 

 

Retour à l'accueil