C'est quoi le pitch? Samantha Mc Coy est une lycéenne américaine qui rêve d'aller à la fac de New York et devenir avocate. Pétrie d'ambitions, elle pense que rien ne pourra l'empêcher de réaliser son rêve. Or, elle apprend qu'elle qu'elle a la maladie de Niemann-Pick de type C, une maladie dégénérative pouvant entraîner la mort. Le symptôme qui l'effraie le plus? La perte progressive de la mémoire. Alors, pour se souvenir de qui elle était, elle décide d'écrire ce livre... 

3 raisons de lire ce livre :

Sortez les mouchoirs ! Ou pas, à vous de voir ! C'est moins larmoyant que le cultissime Nos étoiles contraires de John Green, mais quand même, si vous êtes ultrasensible... En tout cas, ça surfe sur la vague du moment : un personnage condamné choisit de transformer ces derniers instants comme les plus beaux de sa vie.La maladie dont est atteinte Sam existe vraiment : elle se déclare à cause d'une accumulation de cholestérol non estérifié et les symptômes peuvent être multiples : la langue qui gonfle, épilepsie, démence. Pour autant, on ne sombre jamais dans le pathos. Il faut dire que l'amour tombe à point nommé dans cette histoire : Stuart, l'écrivain mystérieux qui fait son bout de chemin à New York, est celui qui la transporte vers ce qu'elle pourrait devenir. Mais il y a aussi son voisin Cooper, prévenu dès le départ de sa maladie. Beaucoup de similitudes, donc, avec le roman de Green, mais des personnages qui se démarquent et un univers propre. Une fois commencé, vous ne le lâcherez plus!

Un roman pour vous signifier que la vie est trop courte, alors profitez de chaque jour ! Tout va bien, vous aspirez à de nombreux projets. Ne vous manquent plus que les moyens pour les mettre en oeuvre. Et là, patatras ! On vous annonce que vous avez une maladie incurable. Que feriez-vous? Vous recentrer en profitant de ceux que vous aimez ou bien vous envolerez-vous pour un tour du monde et pour faire tout ce que vous aviez toujours repoussé jusque-là par manque de volonté? De quoi vous faire réfléchir pour prendre votre destin en main avant qu'il ne soit trop tard. Perso, quand je lis ce genre de livre, ça me donne envie de remettre au goût du jour ce voyage aux Etats-Unis dont je rêve tant !

Dans la peau de Sam McCoy. L'auteure a vraiment voulu être la plus fidèle possible à la réalité, en décrivant les symptômes de la maladie et en écrivant à la manière de quelqu'un souffrant de Niemann-Pick. Ces passages-là sont les plus émouvants, car Sam semble totalement perdue, elle fait des fautes d'orthographe, régresse, est bouleversante de sincérité. Il y a juste ce qu'il faut pour vous émouvoir. Bonne lecture ! 

  • The memory book, Lara Avery, éditions Lumen. 
Retour à l'accueil