C'est quoi le pitch? Quatre amies sur le point d'entrer à la fac renoncent et remettent en question un avenir qui paraît tout tracé pour suivre leurs rêves. Kate choisit de voyager, Sophie de devenir actrice à Hollywood, et Harper d'écrire Le Grand Roman Américain. Seule Becca s'engage dans les études pour devenir une pro du ski. On ne réalise pas ses rêves sans quelques obstacles en cours de route... 

3 raisons de lire ce livre : 

Réaliser ses rêves envers et contre tout ! C'est LE message de ce roman. Bon, adressé à un public adolescent justement en manque de rêve, ça reste à voir. Nous avons tous des rêves, plus ou moins réalistes, que l'on souhaiterait vivre, et que nous rejetons par peur, par manque de moyens, etc. Je rêve de faire un road trip aux Etats-Unis, et je sais que ce n'est pas demain la veille que je partirais là-bas ! Ici, Kate quitte tout et part pour l'Europe avec très peu d'argent, et très bizarrement, elle s'en sort, elle passe d'un pays à l'autre sans que des problèmes d'argent se manifestent (bon, elle a travaillé un peu dans un café parisien, mais ce n'est pas ça qui va l'enrichir). Tout comme Sophie, pas si mal lotie que ça et qui atterrit chez une copine de sa mère qui a une superbe villa à Los Angeles. Pour contrecarrer tout ça, il y a bien sûr quelques drames pour pimenter un peu l'histoire. Kate se fait agresser, Becca vit mal sa première fois... Publié en 2008, soit au début de la crise, nous pouvons pardonner les auteures de ne pas en avoir tenu compte, surtout qu'au final, on n'a pas besoin de ça, on la subit suffisamment au quotidien, cette crise. L'oublier un peu et rêver avec ces quatre copines, on ne demande pas mieux. 

Un beau roman sur l'amitié. Elles ont chacune leur personnalité, et leurs propres rêves. Malgré tout, une indéfectible amitié les unit. Et la distance qui les séparera de leur fief, Boulder, n'y changera rien. Leurs contacts sont brièvement mentionnés, pour faire davantage de places aux rencontres qu'elles font chacune de leur côté. Pourtant, comme toute amitié, à un moment donné, Becca va faire une boulette que Kate aura du mal à faire passer... 

Un roman de filles, fun et léger. Difficile de rester totalement positive, ce roman me laisse assez mitigée, même si j'ai passé un bon moment et pris plaisir à le lire. On passe trop souvent d'une fille à l'autre, et j'avoue que le temps de me remettre qu'Harper était l'écrivain ou Sophie l'actrice, je me sentais souvent perdue. Certaines choses auraient mérité d'être traitées en profondeur, au lieu d'être lissées, comme l'agression subie par Kate, qui se remet quand même assez vite. Mais bon, j'adore tout ce qui a pour toile de fond les bandes de filles (je suis une inconditionnelle de Pretty Little Liars, pour ne citer que cette série), peut-être parce que j'aurais aimé faire partie d'un groupe comme celui-là ! En tout cas, mission accomplie de m'avoir fait rêver de mon American Way Of Life !

  • Comme des soeurs, Elizabeth Craft, Sarah Fain, éditions Albin Michel, collection Wiz. 

 

 

Retour à l'accueil