C'est quoi le pitch? Alice, conseillère en communication, vient en aide à un ami d'enfance devenu prêtre, Jérémie, qui peine à rassembler les fidèles dans l'église de Cluny. Pour cela, Alice lit la Bible, s'intéresse à toutes les autres religions et courants de pensée comme l'hindouisme ou le taoïsme, pour découvrir des vérités et se découvrir elle-même. 

3 raisons de lire ce livre: 

Le développement personnel par la religion. J'avais déjà été très élogieuse sur "L'homme qui voulait être heureux" il y a quelques temps. Un roman pas comme les autres, qui mêlait toute une réflexion sur soi... Gros coup de coeur encore ici, à commencer par le titre, porteur d'espoirs et de belles promesses, ainsi que la couverture hypnotisante, de ce livre ouvert illuminé, et de ce turquoise envoûtant. J'ai plongé dedans comme dans un océan, j'en ai bu chaque mot. Si je m'étais arrêtée au résumé, un roman sur la religion n'a rien de très motivant. Je dois dire que je considère comme athée, ou plutôt comme ayant perdu la foi, parce que j'ai longtemps voulu croire en quelque chose. Mais quand on voit le malheur, quand on subit des échecs à répétition, qu'on voit ses proches mourir, même si on sait que la vie n'est pas rose, on ne peut pas croire qu'il y ait un Dieu quelque part. Ce roman, justement, n'est pas là pour vous inciter à croire, et ce n'est pas non plus un roman anti-religion. Laurent Gounelle a seulement voulu nous faire part de sa vision du monde catholique aujourd'hui, a cherché à savoir pourquoi les gens se détournaient de la foi... Même si les textes et les chants ne sont plus en latin, sont-ils pour autant clairs? Le catholicisme est-il devenu archaïque? Doit-il se moderniser sans risquer de provoquer l'ire des plus anciens?

Plus qu'un roman, une dimension philosophique. Alice s'inscrit dans une quête spirituelle que nous prenons plaisir à partager avec elle. Elle commence par la Bible, puis suit d'autres chemins qui la mèneront à la vérité recherchée. 

L'ego au centre de la réflexion. Elle se pose tout un tas de questions sur l'ego : doit-on faire preuve de plus d'empathie envers l'autre, renoncer à certaines choses pour vivre plus simplement, ou doit-on plutôt d'abord s'aimer soi-même avant d'aimer les autres? Elle fait ses propres expériences et en ressort grandie, plus épanouie que jamais. Et motivée pour bouleverser les codes et modifier l'image de l'Eglise. Mais l'Eglise est-elle prête à accepter tous ces changements sans rechigner? 

  • Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, Laurent Gounelle, éditions Kero, 2016
Retour à l'accueil